Flash Infos
Nasser Larguet quitte le poste de DTN ! - mercredi 23 juillet 2014 17:25
Maroc-Palestine en octobre ? - lundi 21 juillet 2014 05:10
Deux joueurs de Botola partent à Sfax ! - vendredi 18 juillet 2014 20:24
Transferts : Salaheddine Essaidi signe au WAC - vendredi 11 juillet 2014 21:29
Chamakh rempile - vendredi 11 juillet 2014 19:10
Mounir Obbadi va signer en Italie ! - mercredi 9 juillet 2014 20:11
Erbate perd son procès face au Raja. - mardi 8 juillet 2014 02:27
Le père de Fellaini évoque le Maroc. - mardi 8 juillet 2014 02:08
Moghreb Tetouan, l'espagnol d'adoption. - mardi 8 juillet 2014 01:54
Le MAT se préparera en Espagne. - mardi 8 juillet 2014 01:33
Malhaoui signe à KACM. - mardi 8 juillet 2014 01:21
Yassine Kordi signe au Wydad ! - jeudi 3 juillet 2014 01:16
Histoire des Lions

Histoire des Lions (23)

Billets sur les équipes nationales du Maroc, les Lions de l'atlas, Lionceaux, Olympiques, Lionnes de l'atlas, Lions Beach Soccer, Lions Futsal, Mountakhab, Maroc-football

mercredi, 20 novembre 2013 23:50

Raja vs Wydad : L'histoire d'un derby.

Écrit par

Le « derby des frères ennemis » oppose les deux plus grands clubs casablancais : le Raja et le Wydad, cette rencontre se déroule traditionnellement au Stade Mohammed V et devant près de 80 000 supporters selon les médias locaux, tout en sachant que l'équipe qui reçoit ne met en vente que les 50 000 billets maximum.

dimanche, 17 novembre 2013 02:40

Rétro : Talal El Karkouri, le parisien.

Écrit par

En janvier 2000, Paris reçoit Strasbourg. Godwin Opara est à la Can, Cesar est suspendu, Bruno Carotti a précipitamment quitté le club et le jeune Patrice Grillon est jugé trop tendre. Au final, Paris ne compte plus qu’un seul défenseur central disponible : Éric Rabesandratana. C’est donc en toute hâte que le PSG se cherche une recrue, et c’est ainsi que Talal El Karkouri arrive dans la capitale française.

Né le 5 mars 1964, au quartier Bourgogne à Casablanca, Redouane Hajri a appris à taper dans un ballon dans les ruelles proches du domicile,rue Jaafar Ibnou Atya, avant d’intéresser le Nahda de Bourgogne aux côtés de Hassan Benabicha, Hassan Nadir et Nazih puis de  rallier les rangs du Raja de Casablanca.

mercredi, 16 octobre 2013 21:53

Abdallah Ben Barek : "l'autre Ben Barek".

Écrit par

Abdallah Ben Barek, adopté par l’Espagne, oublié par le Maroc. Portant le même nom de la « Perle Noire », Larbi Ben Barek, mais ayant aucun lien de parenté avec lui, Abdallah comme on l’appelle au Maroc a le destin lié à celui de Larbi. Histoire.

Lors de la rencontre de gala opposant les légendes du Real Madrid face à la sélection nationale du Maroc de 1998, ce vendredi 4 octobre, les organisateurs ont rendu un vibrant hommage au sélectionneur légendaire de l’équipe nationale des années 80, Mehdi Faria, qui était accompagné de sa fille. Des cadeaux souvenirs ont été rendus au « brésilo-marocain ». Il est celui qui a emmené l’équipe nationale jusqu’au 8e de finale de la Coupe du Monde 1986, cela était la première fois qu’une sélection nationale africaine arrivait à ce stade de la compétition à l’époque. Nous parlons d'une légende du football marocain et africain. Focus.

Le 10 octobre 1993 à Casablanca, Abdeslam Laghrissi inscrit face à la Zambie le but qui qualifie le Maroc pour sa troisième Coupe du monde.

vendredi, 27 septembre 2013 02:33

Badou Zaki, le gardien des Lions.

Écrit par

Badou Zaki. Tout simplement le meilleur palmarès de l'histoire du football marocain. L'histoire, il l'a marqué en étant sacré Ballon d'Or 1986 grâce à son excellent Mondial mexicain. L'ancien wydadi est donc le deuxième gardien à avoir remporter cette distinction après le camerounais Thomas N'kono, sacré à deux reprises. Tout simplement légendaire.

Depuis sa victoire à Addis-Abeba en Éthiopie, le peuple marocain a connu qu'une finale en 2004 contre la Tunisie.

Grâce à nos confrères de Telquel : Retour sur l'exploit, déjà vieux de 36 ans, de la seule victoire continentale du Maroc. Raconté par Ahmed Faras,meilleur buteur de l'histoire des Lions de l'Atlas.

Considéré comme l'un des meilleurs sportifs de l'histoire du sport marocain, Mustapha Hadji a arrêté sa riche carrière en 2010 au Luxembourg, dans le club de Fola Esch, petit club amateur du petit royaume. De Nancy à Sarrebruck en passant par le Sporting Portugal, le Deportivo La Corogne, Coventry ou Aston Villa, le Ballon d'Or africain 1998 est un grand voyageur. Malgré ses multiples expériences dans le Vieux Continent, son palmarès n'est pas à la hauteur d'un joueur considéré comme l'un des plus fins techniciens du football africain. Malgré cela, les souvenirs de sa longue carrière professionnelle sont importants. En 2011, Il fut élu, à Accra (Ghana), légende du football africain par la Confédération Africaine de Football (CAF).

Le Raja Casablanca, club parmi les plus populaires du Royaume, est également un cador sur la scène africaine avec trois Ligue des Champions dans son armoire à trophée. Sur le plan national, son histoire se mesure à l'aune de la rivalité qui l'oppose à son ennemi éternel, le Wydad de Casablanca.

Page 1 sur 2

Match des Lions

Dernières Infos

Interviews LDA

Interview LDA: à la rencontre d'Ismael Chrifi

Il y a quelques jours nous vous annoncions la signature du jeune Chrifi à l'Olympique

La suite

Interview avec Rachid Chihab, entraîneur de Mouscron

A 52 ans, le technicien Marocain, Rachid Chihab, vient de vivre une saison riche en

La suite

Abdeljalil Jbira s'engage avec le Raja Casablanca

Auteur d’une bonne saison avec le Kawkab Athletic Club de Marrakech, Abdeljalil Jbira

La suite

Interview Hassan Benabicha : "Notre grand atout, c'est notre public".

Benabicha, 50 ans est le sélectionneur des Lionceaux de l'Atlas en prévision

La suite

Nous avons 233 invités et aucun membre en ligne

Allez les Lions

 

Editos